Accueil du site > Le rôle des femmes dans la (...)

Le rôle des femmes dans la guerre et l’après-guerre de 14/18

Contenu de la page : Le rôle des femmes dans la guerre et l’après-guerre de 14/18

Fermière devant assurer tous les travaux comme les labours sans bêtes de somme réquisitionnées par l’armée, commerçante boulangère devant pétrir le pain seule, conductrice de tramways, factrice, munitionnette ou cartouchière en usines...ont été les fonctions couramment assumées par les femmes pendant la première guerre mondiale.

Dans les milieux bourgeois, infirmières, marraines de guerre préparant lettres et colis pour les soldats, ont été les rôles de femmes qui ont côtoyé de près la mixité sociale pour la première fois, devant en effet venir en aide aux soldats de toutes origines.

Après la guerre, les femmes qui ont connu l’indépendance pendant le conflit, auront souvent bien des réticences à retrouver leur statut de soumission d’avant-guerre et des tensions naîtront. Tous les décrets en faveur de la libéralisation de la femme par nécessité de guerre, mis en œuvre pendant 14/18, vont être annulés pour un retour au code napoléonien et le passage de la femme de la tu-telle de son père à celle de son mari. Ainsi, le droit de travailler, celui d’ouvrir un compte en banque, l’autorité parentale, tout passe par la décision du mari comme avant la guerre.

Rien n’est vraiment gagné pour elles, il faudra encore attendre longtemps mais les femmes ont profondément changé et rien ne sera plus jamais comme avant...L’indépendance financière, l’autonomie, la lecture des journaux et l’intérêt pour la politique, la gestion font désormais partie de leur domaine d’exercice.

Merci à l’association « Généalogie et Patrimoine désidérien » et à Jeanne-Marie Sauvage-Avit pour cette conférence passionnante !