Accueil du site > Patrimoine - Tourisme > Le petit patrimoine > Les moulins de Giron et de (...)

Les moulins de Giron et de Cadelou

Contenu de la page : Les moulins de Giron et de Cadelou

Giron

Aux alentours d’Oriol il y avait deux moulins encore en activité au début du XX ème siècle : l’un sur la rive droite (commune de St Ferréol) et l’autre sur la rive gauche (commune d’Aurec).

Le premier, moins ancien, était légèrement en amont de la passerelle (ponceau) qui, venant de La Fayette, conduisait à Oriol en traversant La Semène. On l’appelait le moulin de la Planche d’Oriol (référence à la planche qui faisait communiquer les 2 rives avant la création de la passerelle. Ce moulin écrasait du grain, c’était le moulin de Giron.

Cadelou

Le 2e, à l’est du monticule d’Oriol, rive gauche (Aurec), était le moulin de chez « Cadelou ». Ce surnom serait une déformation de « Pradelou », surnom des anciens propriétaires de ce moulin qu’on appelait le moulin sous la Tour. Pradelou était le diminutif de Pradier, nom très commun dans ces parages. Cadelou est le diminutif de cadet. Justement un des Giron meunier du moulin Cadelou avait une femme originaire d’Ouillas dont le surnom de famille était « Pradelou ».

Il reste des vestiges (meules et aménagements) de ce moulin en dessous de la tour ; lorsque l’on va en direction de la Fayette, prendre le petit chemin à gauche, environ 30 minutes aller retour.

Portfolio