Accueil du site > A la Une > Prévention citoyenne - Salle (...)

Prévention citoyenne - Salle du cloutier 27 Septembre

Contenu de la page : Prévention citoyenne - Salle du cloutier 27 Septembre

Plus de 80 personnes à cette réunion à l’instigation de la municipalité et en présence du Lieutenant FOURNEL de la brigade de gendarmerie de St Didier. Référents de quartiers et tous les san-ferrois étaient conviés à discuter de la mise en place du dispositif de « prévention citoyenne ». Une réunion publique en juin avait présenté ce protocole. Le maire Jean Paul AULAGNIER, rappelait le fondement de la sécurité partagée, engagement des habitants d’un quartier dans une démarche collective qui vise à accroître le niveau de sécurité d’un secteur. La participation citoyenne, c’est renforcer les relations entre les habitants et compléter les actions de la municipalité (réunions de sensibilisation, développement de la vidéo protection). La communauté de communes a décidé de renouveler le matériel de vidéo vieillissant des communes qui sera complété à St Ferréol par l’adjonction de caméras supplémentaires.

Pour le lieutenant FOURNEL, la participation citoyenne, c’est impliquer la population avec un protocole administratif mais surtout l’impliquer au quotidien, établir des relations privilégiées avec la gendarmerie et signaler tout ce qui peut apparaître suspect. Nous sommes devant un phénomène de délinquance itinérante et d’opportunité, qui doit nous inciter à redoubler de vigilance. 90% des cambriolages se produisent dans la journée, des repérages sont effectués par des bandes organisées et le rôle de chacun sera bien de signaler tous les mouvements suspects.

Dispositif déjà en fonction à St Just Malmont et qui s’étend à d’autres communes, complété par l’opération tranquillité vacances, il ne s’agit pas de se substituer à l’action de la gendarmerie mais d’adopter des actes élémentaires de prévention : surveillance mutuelle des habitations en l’absence de leurs occupants, ramassage du courrier, signalement de faits d’incivilité, de démarcheurs suspects.

A Saint Ferréol, la mise en place sera facilitée grâce aux comités de quartiers et leurs référents dont l’action sera complétée par les volontaires qui déjà se sont signalés à l’issue de cette réunion très constructive. Le dispositif fera l’objet d’un protocole validé par les services préfectoraux.