Accueil du site > Voyage à Verdun de l’Association

Voyage à Verdun de l’Association « Généalogie et Patrimoine Désidérien »

Contenu de la page : Voyage à Verdun de l’Association « Généalogie et Patrimoine Désidérien »

L’Association « Généalogie et Patrimoine Désidérien » qui, depuis 2014, travaille sur le Centenaire de la Première Guerre Mondiale, et a obtenu « La Labellisation de la Mission Centenaire » s’est replongée au cœur de l’Histoire de La Grande Guerre, en visitant la ville emblématique de Verdun et de tous les sites environnants où la guerre fit rage dans cette terre verdunoise, notamment lors de la bataille de 1916. Un voyage empreint de beaucoup d’émotions, sur les traces d’un passé douloureux qu’il ne faut pas oublier. Au grandiose spectacle, son et lumière intitulé « Des Flammes… … à la Lumière » qui se déroule dans la carrière d’Haudainville, le plus grand spectacle d’Europe sur 14/18 retraçant la bataille de Verdun, parmi les groupes en visite, l’Association « Généalogie et Patrimoine Désidérien » a été citée en 2e en tant qu’association de Saint Didier en Velay. Josianne MARCONNET et Jean-Jacques BARLET, qui tous deux, depuis 2014, travaillent sur les soldats de la Communauté de Communes Loire-Semène, et recensent tous les soldats morts au Front pendant la guerre, ont éprouvés une émotion difficilement contenue lors de la visite de « La Côte 304 » et du Mort-Homme, où nombre de nos soldats Alt ligériens sont tombés. Mais c’est notre amie, Mireille BEAL, qui a vécu un moment d’émotion très fort, à la Nécropole de Vauquois. Parmi les milliers de tombes, toute l’équipe s’était mise à la recherche de la tombe n° 357 d’Antoine Marius BEAL, l’arrière grand-père de son mari Henri BEAL. Dès qu’elle fut trouvée par Cyrille, notre chauffeur, c’est aussitôt, une envolée de moineaux qui accouru afin de faire une photo pour Henri. Notre guide, Christophe JEROME, membre de notre association, originaire de la Marne, département lui aussi très marqué par la Guerre, a su, dans les visites nous faire partager toute l’horreur vécue par ces jeunes hommes, dont Le Fort de Douaumont en reste un bien triste témoin. Un voyage particulier, dans des sites bouleversants, où l’on prend toute la dimension de cette Guerre, et de l’enfer vécu par ces hommes qui ont donné leur vie, non pas pour rien, mais pour notre liberté.

Maryse BARLET, Secrétaire de l’Association

Membre de Généal 43, Généalogie 43 : 116, AGL : 41259, CGHAV : 2970, Président de Généalogie et Patrimoine Désidérien Responsable du site Morts de 14/18 de Généal43. Entraide FGW43.Président du Souvenir Français de St Didier en Velay.